« Trouver l’Équilibre »

Stage Yoga Méditation : Annot (04) du 17 au 19 mai 2019

 

Tout agit par miroir et correspondance : lorsque le déséquilibre arrive, tu réalises la perte d’équilibre, lorsque la colère monte, tu prends conscience que la paix t’a quitté, lorsque la vague de la tristesse t’emporte, tu te rends compte combien tu t’es éloigné du rivage de la joie…

Équilibre et déséquilibre sont indissociables, comme les deux facettes d’une même pièce, qui forment la réalité que nous sommes.

Toute la vie procède de ces va-et-vient incessants, ces allers-retours dansants, ces alternances d’un état à un autre.

Rien de plus naturel alors, si l’on recherche à vivre l’équilibre à tout prix, de vivre un état « provisoire » d’équilibre puisque la vie n’est que mouvement, intensité et repli, expansion et rétractation.

L’illusion serait d’imaginer que tu pourrais, un jour, demeurer enfin dans une situation stable, bien sous contrôle, en parfait état d’équilibre !

Quel effort, quelle pression, et quelle énergie que de vouloir demeurer dans un état d’équilibre précaire sans arrêt menacé par les changements…

Alors, au départ, tu vas quand même essayer de trouver ton équilibre dans la respiration, dans une bonne alimentation, dans une hygiène du corps et de l’esprit en pratiquant, par exemple, le Yoga et la Méditation pour te sentir plus centré, en connexion avec l’intégralité de ton être.

En faisant ce chemin de conscience et de lucidité, tu vas apprendre à faire retour au point d’équilibre ; petit à petit, tu vas te familiariser avec le mouvement et l’agitation, à ne plus en avoir peur, à être capable de revenir lorsque tu sembles avoir perdu l’équilibre et que la panique te submerge à nouveau.

Cette étape est essentielle et précieuse pour te connaître et être à l’aise avec tes fonctionnements et tes conditionnements.

Mais, ce n’est qu’une étape. Ensuite, vient la grande ouverture, le courage du lâcher prise, qui intègre tous les déséquilibres en les laissant simplement être et se dissoudre tels des nuages qui apparaissent et disparaissent, dans l’espace du ciel sans altérer sa nature profonde.

Si tu laisses la vie se faire et se défaire à chaque instant, te surprendre avec son lot de ce que tu qualifies « d’imprévus », alors, en cela consiste l’équilibre véritable, celui qui ne varie pas puisqu’il n’est qu’adaptation au moment présent, dans une pleine acceptation de ce que la vie nous offre.

Dans les phases de déséquilibres et de fragilité : au lieu de t’agiter en errant d’un point à un autre, demeure, alors, simplement stable en ton centre.

Juste immobile, à l’écoute des pulsations de ton être et de celui de l’univers autour de toi.

Grâce à la méditation, il est possible de cultiver cet art de la présence tranquille en plein cœur du chaos, de rejoindre l’œil imperturbable du cyclone, le centre de l’être, l’axe immobile de la roue qui peut tourner et tourner encore sans te perturber.

Cet exercice est juste un changement de regard, une autre perspective : au lieu de t’agiter à l’extérieur, tu fais un demi-tour à 180 degrés et tu reviens en ton centre.

 

Au cours du stage de printemps à Annot, nous apprendrons à faire retour dans cette quiétude intérieure en harmonie et en équilibre avec tout l’univers.

Très belle journée à toutes et tous, et à très bientôt